top of page
  • Photo du rédacteurAudrey

L'art du bain de forêt

Dernière mise à jour : 25 nov. 2022



Dans notre cher département les forêts ne manquent pas, nous avons la chance de côtoyer les arbres presque malgré nous et c’est une bonne nouvelle ! Cela nous invite à nous interroger sur notre rapport à eux. Conscient que les forêts sont les poumons de notre planète, il s’avère qu’elles sont également capables de prévenir nombreux de nos maux ! Le saviez-vous ?


Un bain de forêt...

Le bain de forêt est une pratique naît au Japon dans les années 80, période à laquelle les Japonais se passionnaient pour les balades et les pauses méditatives en forêt. Cette discipline consiste à s'immerger dans l’atmosphère de la forêt et d’ouvrir ses sens à ce qu’elle peut offrir. Il ne s’agit pas ici de la randonnée ou du jogging, mais simplement d’être en contact avec la nature, en connexion avec elle, par l’intermédiaire de nos cinq sens.


Les bienfaits sont autant physiques que mentaux ; différentes études menées par le gouvernement japonais ont démontré les effets bénéfiques des arbres. Dès 1995, des chercheurs ont constaté un lien entre le temps passé en forêt et plusieurs effets sur la santé : après un temps d’environ 40 minutes passé au milieu des arbres, et ceux deux fois par jour, les « baigneurs » voient leur tension artérielle baisser, leur anxiété et leur stress diminuer, leur sensation de fatigue s’atténuer et leur attention se développer. Depuis, d’autres découvertes ont été faites : diminution du taux de glucose chez les diabétiques, hausse du taux d'immunoglobuline, action réelle sur la dépression. Certains travaux, japonais toujours, montrent que l’activité des cellules est augmentée au contact des arbres et renforce donc le système immunitaire.


D’où viennent les bienfaits ?

Grâce aux arbres qui les produisent, l’atmosphère des forêts est riche en terpènes ou en phytoncides, des molécules volatiles odorantes reconnues pour leurs vertus tonifiantes et décongestionnantes. Ces molécules accélèrent l’activité des lymphocytes, qui jouent un rôle central dans notre système immunitaire, ou encore la sécrétion des sérotonines, hormones du bonheur. À leur côté, agit aussi le mycobacterium vaccae, bactérie non pathogène dégagé par les arbres qui se développe dans les sols riches en matière organique. Cette bactérie joue aussi un rôle en immunothérapie, notamment contre l'asthme allergique, le psoriasis, la dermatite, l'eczéma, la tuberculose,…


Comment pratiquer un bain de forêt ?

L’essentiel est de marcher lentement sans aucun but et de rester concentré sur l‘instant présent en ouvrant grand vos cinq sens. Trouver l’endroit qui vous convient, que ce soit au cœur d’une forêt ou simplement dans un parc, l’important est de laisser de côté son téléphone et son appareil photo. Mettez-vous au rythme de la forêt à savoir la lenteur ! Prenez votre temps, peu importe si vous n'arrivez nulle part, vous n'allez nulle part. En sachant que plus c’est long, plus c’est efficace, vous pouvez restez deux heures si possible, même si les effets se font sentir au bout de 20 minutes.


Sophrologie & Bain de forêt

Être accompagné par un sophrologue dans la pratique du bain de forêt ce n’est pas apprendre à se promener, tout le monde sait le faire. La Sophrologie est une méthode de conscience d'Être en harmonie corps et esprit en soi et avec le monde extérieur. On parle ici d’une méthode, associée à des techniques spécifiques de pleine conscience, liées à la méditation et la contemplation. « L’idée n’est plus d’entrer dans une forêt, mais de laisser la forêt entrer en vous » comme le dit Jean-Marie Defossez, auteur de Sylvothérapie, le pouvoir bienfaisant des arbres.


En savoir plus : "Shinrin-Yoku", l’art et la science du bain de forêt, du médecin immunologiste et chercheur à l’université de Tokyo, Qing-Li.


Voici le replay du documentaire d'Envoyé spécial. Le secret des arbres du 26 octobre 2017



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page